Vins de Madiran et du Pacherenc du Vic Bilh

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le vignoble de Madiran est particulièrement ancien

Connu dès l'époque gallo-romaine, il ne s'organise véritablement qu'à partir de l'an 1030, avec la fondation du monastère de Madiran. Les pèlerins de Saint-Jacques de compostelle se chargent alors très vite de sa renommée. Son nouveau rendez-vous avec l'histoire moderne aura lieu en 1948 avec la création de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). La vigne connaît alors un nouvel essor avant que l'appellation amorce, dans les années 1980, un virage qui privilégie la qualité, avant d'accéder vingt ans plus tard à son heure de gloire.

A l'origine du vin de Madiran, il y a le Tannat, un cépage roi issu du piémont pyrénéen qui lui donne toute sa couleur et son originalité. Il en résulte un vin intense et généreux, profondément fruité avec des arômes de cerise, de mûre ou de cassis. Si, par tradition, on le sert le plus souvent avec les plats du Sud-Ouest ou une cuisine épicée, il se consomme aussi volontiers plus frais avec des tapas à l'apéritif.

Situé sur la même aire de production que le Madiran, Pacherenc de Vic-Bilh est le nom donné aux vins blancs de la région. Ceux-ci sont aussi issus de cépages singuliers et en tirent toute leur originalité. Les arômes que l'on devine varient selon que le Pacherenc de Vic-Bilh est sec ou moelleux, avec, pour l'un, des notes d'agrumes et de fruits exotiques et, pour l'autre, de fruits confits, de fruits secs et de miel.

En savoir plus

Votre contact

Section Interprofessionnelle des Vins de Madiran
05.62.31.90.67
contact@remove-this.madiran-story.fr

Liens utiles

   

Formations en lien

Aucune actualité disponible.