Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Essais > Observatoire pyrale et sésamie

Observatoire pyrale et sésamie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La chambre d’agriculture des Hautes Pyrénées participe dans le réseau DEPHY ferme* à une expérimentation grande parcelle pour comparer les produits de bio-contrôle pour la protection du maïs contre la pyrale et la sésamie.

*11 agriculteurs des coteaux relèvent le défi national

Le réseau DEPHY est une action majeure du plan national Ecophyto qui vise à réduire l’utilisation des pesticides de 50% à l’horizon 2025, tout en maintenant une agriculture économiquement performante.

Dans ce contexte un essai sur 3 ha de maïs sur Mazerolles a été mis en place.

Par conséquent un piège TIPI a été mis en place pour recueilli les différents papillons des différentes espèces de lépidoptères qui peuvent occasionner des dégâts sur maïs.

Dans le cadre de la recherche d’alternatives aux produits phytosanitaires, plus précisément d’insecticide contre pyrale et sésamie, un autre piège chromatique a été positionné à Sentous chez un agriculteur du groupe « 30 000 »*.

*C'est un groupe d'agriculteurs volontairement engagé dans le changement de pratiques agricoles pour diminuer l'usage des produits phytosanitaires, dans un objectif de produire de façon agro-écologique durablement en répondant à la triple performance.

C'est "l’extension" des groupes DEPHY mais sans engagement de résultat. Pendant l'accompagnement (5 ans), l'objectif est de quantifier si les changements de pratique son économiquement, socialement et environnementalement acceptable.

L’objectif est de capturer des pyrales ou des sésamies pour positionner au mieux la protection par bio-contrôle.

Où sur le territoire ?

Comment ?

Le piège TIPI est composé de 3 éléments : le trépied support, un piège entonnoir type McPhail et un cône (filet moustiquaire).

Pour la pyrale du maïs : la phéromone est Ostinia nubilaris race Z et pour la sésamie : c’est sesamia nonagrioides.

Le diffuseur de phéromone est changé toute les 2 semaines, dans le piège entonnoir une plaquette d’insecticide (type antimite) est déposée dans le fond de l’entonnoir ; ainsi les espèces piégées meurent après avoir été attirées par la phéromone.

Le piège chromatique est le même type que celui utilisé pour piéger les chrysomèles.

Ou positionner le piège Tipi sur la parcelle ?

Le piège TIPI est installé dans une bande enherbée constituée de graminée à environ 3-5 mètres de la parcelle de maïs en positionnant le piège de telle sorte que le vent dominant diffuse la phéromone vers la parcelle.

Trois pièges chromatiques par parcelle distants chacun d’environ 30 mètres sont positionnés sur une parcelle de plus de 3 ha. Le piège englué est positionné autour d’une plante à environ 1.5 mètre du sol, face engluée coté extérieur. Les pièges sont renouvelés toutes les 3 semaines.

Combien de temps ?

Ils sont mis en place 6 à 8 semaines de mi-juillet à fin août.

Relevés des comptages 2019

Tous les lundis les pièges sont relevés par un conseiller de la Chambre d’agriculture ou par l’agriculteur lui-même et toutes les 2 semaines les phéromones sont changées.

Liens utiles

Où trouver les résultats de la surveillance ?
Sur le Bulletin de Santé du Végétal – ARVALIS-GNIS

Témoignages d'agriculteurs

Guy DOLEAC, Bovin Lait transformation laitière, Volailles Label et Grandes Cultures à Bernadets-Debat

" Depuis quelques années je traite les maïs au stade 8 feuilles  « limite passage tracteur » contre les pyrales, mais je me demandai si c'était bien efficace?, j'observais des larves à la récolte.

Lire la suite

Formations en lien