Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > Diversifier ses activités > Filières qualité > Noir de Bigorre

Noir de Bigorre

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une race ancienne des Pyrénées Centrales

Autrefois le Porc Noir de Bigorre était le cochon que l'on trouvait dans toutes les fermes bigourdanes. Après la Seconde Guerre Mondiale, l'élevage porcin s'intensifie avec des races à haut rendement, sélectionnées pour faire du maigre. Le Porc Noir de Bigorre, jugé trop gras et à la croissance trop lente, tombe dans l'oublie. De 28.000 truies en 1930, il n'en reste que 30 en 1981. Dans les années 1980, un petit groupe formé de passionnés relance la race selon le mode d'élevage ancestral avec un cahier des charges strict. Rustique, vigoureux, excellent marcheur, il se nourrit sur des parcours d'herbe et de sous bois. Il consomme essentiellement de l'herbe, des céréales et des fruits à la saison (glands, châtaignes et autres). Il est élevé en plein air pendant au moins 12 mois et son jambon est affiné au minimum pendant 20 mois.

Un produit haut de gamme

Aujourd'hui, le Porc Noir, produit sentinelle de Slow Food, se positionne parmi les plus grands produits européens. Le jambon se déguste chambré en fines tranches fondantes et la viande fraîche, rouge vif, repère visuel d'un élevage extensif, très moelleuse est devenue la coqueluche des grands chefs. Descendant du Porc Méditerranéen comme son cousin le Porc Ibérique, il s'en approche par sa texture et son goût. Le consortium du Noir de Bigorre est d'ailleurs membre de la Fédération Sud-Européenne des Races Porcines autochtones Extensives regroupant des éleveurs espagnols et portugais.

Pour en savoir plus

Votre contact

Porc noir de Bigorre
05.62.56.32.98

Liens utiles

    

Formations en lien