Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Eau > Directive nitrates > Plan Prévisionnel de Fumure

Plan Prévisionnel de Fumure

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Plan Prévisionnel de Fumure

  • Il doit être établi pour chaque îlot cultural situé en Zone Vulnérable, quel que soit son mode de culture, en utilisant la méthode validée par le Groupe d’Expert Régional.
  • Il doit être présent à l’ouverture du bilan azoté, c’est à dire au semis pour la majorité des cultures ou au plus tard en sortie hiver pour les cultures semées à l’automne.
  • Il porte sur une campagne complète et doit être conservé au moins 5 ans.

Contenu minimal d'un PPF

 

Cas général

Cas particuliers :
îlots ne recevant aucune fertilisation azotée ou une dose<50 kg d’N par ha

IDENTIFICATION

Identification et surface de l’îlot cultural

Identification et surface de l’îlot cultural

Culture et période d’implantation envisagée

Culture et période d’implantation envisagée

Type de sol

Type de sol

Date d’ouverture du bilan

 

BESOINS

Quantité d’azote déjà absorbée par la plante si ouverture du bilan postérieure au semis

 

Objectif de production (objectif de rendement)

 

Pourcentage de légumineuse (pour les prairies d’association)

 

FOURNITURES

Apports d’eau d’irrigation envisagés et teneurs en azote de l’eau

Apports d’eau d’irrigation envisagés et teneurs en azote de l’eau

Reliquat d’azote sortie hiver si une analyse a été faite sur l’îlot

 

Quantité totale d’azote à apporter par fertilisation (après ouverture du bilan)

Quantité totale d’azote à apporter par fertilisation (après ouverture du bilan)

Quantité totale d’azote à apporter pour chaque type de fertilisant envisagé

Q

 

Pour une culture dérobée recevant de l’azote minéral de synthèse, deux PPF sont à réaliser sur la parcelle concernée (culture principale et culture dérobée).

Formations en lien