Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > PAC

Un rappel concernant l’aide aux légumineuses fourragères

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une surface implantée en légumineuses fourragères pures, ou en mélange entre elles, ou avec des céréales ou des oléagineux est éligible à l’aide couplée aux légumineuses fourragères, quelle que soit sa date d’implantation. Contrairement aux années 2015 à 2018, où elles n’étaient éligibles que pendant 3 ans après leur implantation, depuis 2019 on peut bénéficier de l’aide aux légumineuses fourragères même si le couvert a dépassé les 3 ans de présence.

Pour rappel le montant de l’aide aux légumineuses fourragères s’est établi à 250 €/ha en 2015 et en 2016, à 195 €/ha en 2017, et à 282 €/ha en 2018. On est en attente du montant 2019.

Attention : les mélanges de légumineuses avec des céréales ou des oléagineux sont éligibles à l’aide aux légumineuses fourragères dans la mesure où le mélange contient à minima 50% de légumineuses fourragères. Depuis 2019 le contrôle de la prépondérance des légumineuses dans le couvert s’effectue de manière visuelle sur le terrain.

Attention : un céréalier peut tout à fait bénéficier de l’aide aux légumineuses fourragères à partir du moment où il contractualise avec un éleveur qui détient au moins 5 UGB herbivores ou monogastriques (porcins ou volailles). Attention à ce qu’il n’y ait pas un autre céréalier qui ait contractualisé avec ce même éleveur, car dans ce cas personne ne percevra l’aide aux légumineuses fourragères.

Retour

Exemple

En 2015 un exploitant implante sur une parcelle du trèfle en vue de la récolte 2015. Cet exploitant qui vérifie tous les critères d’éligibilité à l’aide, demande et obtient l’aide couplée aux légumineuses fourragères en 2015.

En 2016 et en 2017, le trèfle est conservé sans aucune réimplantation sur cette parcelle. L’exploitant bénéficie également de cette même aide couplée pendant ces 2 années.

En 2018, le trèfle est conservé sur cette même parcelle. Le couvert est donc âgé de plus de 3 ans et perd donc de ce fait l’éligibilité à l’aide couplée aux légumineuses fourragères.

En 2019 et en 2020, le trèfle est encore présent, sans être réimplanté. Le critère d’âge du couvert étant supprimé, cette surface peut donc bénéficier à nouveau de l’aide couplée aux légumineuses fourragères. Attention malgré tout à ce qu’il n’y ait pas avec le temps qui passe l’obligation de déclarer cette superficie non plus en trèfle mais en prairie temporaire la surface de trèfle baissant au profit des graminées. Dans ce cas l’aide aux légumineuses fourragères ne peut plus se demander.

Formations en lien

Il n'y a actuellement aucune formation en lien avec ce thème.

Vous souhaitez nous faire connaître les formations qui vous intéressent ?
Remplissez notre formulaire en ligne.
Accéder au formulaire