Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > PAC

Quelques rappels concernant les télédéclarations de l’ABA (Aide aux bovins allaitants), de l’ABL (aide aux bovins laitiers) sur la période du 2 janvier au 15 mai 2020

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dois-je réaliser ma ou mes télédéclarations d’ABA ou d’ABL maintenant, ou je le ferai au moment de la télédéclaration PAC entre le 1er avril et le 15 mai ?

Les déclarations d’ABA et d’ABL sont censées se faire au moment où le nombre maximum de vaches sont présentes. Les droits PMTVA pour les vaches allaitantes n’existent plus depuis 2015. Depuis cette époque, c’est le nombre de mères présentes qui est primé tant pour les vaches allaitantes que laitières.
La période de détention obligatoire (PDO) de 6 mois concerne les vaches allaitantes comme les vaches laitières. Elle commence à partir du lendemain de la date de dépôt de la demande d’aide, soit au plus tôt le 2 janvier 2020 si vous déposez celle-ci avant le 15 mai 2020. Par contre, elle commence le 16 mai 2020 en situation de dépôt tardif de la demande d’aide ABA/ABL entre le 16 mai 2020 et le 9 juin 2020.
L’effectif primé est le plus petit nombre entre le nombre de mères présentes le jour de la télédéclaration et celui présent à la fin de la PDO.
On rappelle que durant la PDO il est possible de substituer une vache allaitante ou une vache laitière par une génisse (femelle âgée d’au moins 8 mois et n’ayant jamais vêlé) dans la limite de 30% des femelles primables.
D’autre part en ce qui concerne l’ABA, un nouveau producteur a la possibilité de se faire primer les génisses les 3 premières années à hauteur de 20% des femelles présentes. Un nouveau producteur est un exploitant qui détient pour la 1ère fois un cheptel allaitant depuis  moins de 3 ans, soit entre le 1er janvier 2017 et la date de dépôt de la demande d’aide.

Suis-je pénalisé si je ne maintiens pas mon effectif pendant la PDO ?

Un éleveur qui détient par exemple 30 vaches allaitantes au moment de sa demande d’aide ABA et qui finit par se retrouver avec 10 vaches en fin de PDO sans qu’il y ait eu la moindre possibilité de prendre en compte des génisses se verra primer à hauteur de 10 mères, et ceci à condition de respecter le ratio de productivité appelé aussi caractère allaitant. Aucune pénalité pour cause de non maintien de l’effectif pendant la PDO.
Le même raisonnement peut s’appliquer pour l’ABL à ceci près que le ratio de productivité n’existe pas pour les vaches laitières.

Retour

Formations en lien

Il n'y a actuellement aucune formation en lien avec ce thème.

Vous souhaitez nous faire connaître les formations qui vous intéressent ?
Remplissez notre formulaire en ligne.
Accéder au formulaire