Vous êtes ici : Accueil > Territoires > Gestion de l'espace > Foncier

Foncier

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les zones intermédiaires

Les zones intermédiaires des vallées des Hautes-Pyrénées sont des espaces agricoles et pastoraux de moyenne montagne, utilisés en intersaison.. 
C'est sur ces surfaces agricoles, majoritairement privées, avec leur parcellaire morcelé, que sont implantées les emblématiques granges foraines. La surface de ces prés de fauche contenait en vrac dans le grenier pour l‘alimentation du troupeau, à la mauvaise saison. Aujourd’hui : 

  •  45 à 75 % des surfaces agricoles se situent encore en zones intermédiaires, 
  • Le foncier agricole attaché aux granges foraines change de destination (1/3 des granges foraines sont devenues des résidences secondaires) 
  • Les agriculteurs ne détiennent (propriété et location) que 50% du foncier qu’ils exploitent 

Dans ces conditions, le risque d’embroussaillement est grand. Passé 5 ans sans entretien, un paysage agricole devient rapidement un taillis fermé, une friche. 

Face aux enjeux 

  • économique : maintien d’exploitations agricoles viables, autonome en fourrage 
  • social : maintien d’un territoire vivant et attractif par ses paysages ouverts 
  • environnemental : maintien de la biodiversité, et prévention des risques naturels 
  • Patrimonial : valorisation du patrimoine bâti 
  • Multi fonctionnel : compréhension entre les différents usagers de l’espace 

Que vous soyez, 

  • propriétaire, attaché à entretenir votre patrimoine, 
  • résident secondaire, amoureux des paysages, 
  • agriculteur, dépendant d’un outil de travail précarisé, 
  • élu, garant du projet de territoire 

Cette plaquette d’information sur la prise en compte du foncier et les outils permettant sa mise à disposition d’un usage agricole dans de bonnes conditions vous est particulièrement destinée. 

Une agriculture de montagne et des territoires vivants sont des finalités qui nous rassemblent et nous mobilisent. 
Des outils individuels aux outils plus collectifs, une palette de solution est offerte !

Les Associations Foncières Pastorales, un outil original de structuration du foncier en montagne

L’importance de l’activité pastorale dans notre département n’est plus à démontrer. Le dernier recensement agricole a classé les Hautes-Pyrénées, en fonction des critères (surfaces, cheptels …) au 3ème ou au 4ème rang national.

Lorsque l’on évoque l’activité pastorale, c’est bien souvent les estives qui viennent en premier à l’esprit. Cependant la forte saisonnalité de ces pâturages (4 à 6 mois par an) les rend très dépendants d’autres surfaces agricoles. Pour les vallées, ce sont bien entendu les fonds de vallée où sont installés les sièges d’exploitation mais également les zones intermédiaires : anciens près de fauche et communaux d’intersaison.

Le rôle de ces zones intermédiaires à été essentiel au fil des siècles en fournissant pacage et fourrage quand les surfaces les plus plates et les plus riches étaient réservées aux cultures.

En savoir plus