Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Elevage > Bovins viande

Tableau de bord des vaches allaitantes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le tableau de bord vaches Allaitantes

Un outil d'analyse de la productivité de votre troupeau

Depuis plusieurs années la Chambre d’Agriculture des Hautes Pyrénées envoie le Tableau de Bord Vaches Allaitantes (TBVA) de votre troupeau.  Les résultats techniques de votre cheptel sont les premiers leviers de progrès pour la rentabilité de votre exploitation et en particulier la reproduction.

Ce document de 4 pages permet d’observer certains critères de reproduction de votre élevage comme la productivité, les intervalles vêlage-vêlage, la mortalité des veaux, l’âge moyen des génisses au 1er vêlage, etc…

L’ensemble de vos résultats est comparé aux résultas moyens de tous les éleveurs du département (1190) mais aussi au quart supérieur (25% des élevages avec les meilleurs résultats) pour situer le troupeau par rapport aux meilleurs.

Quels résultats pour le département des Hautes-Pyrénées?

Il est intéressant d’observer les résultats du département pour la campagne 2017 mais aussi de regarder l’évolution des résultats sur plusieurs années.

Taux de vêlage :
Le taux de vêlage est un indicateur important car il indique le nombre de vaches qui ont vêlées sur la campagne / nombre de vaches présentes en moyenne sur l’exploitation : le taux de vêlage précise combien de veaux sont nés par vache.

Sur les 5 années comparées, on peut observer l’écart très important entre le quart supérieur et le quart inférieur avec plus de 4.5 veaux pour 10 vaches d’écart.

Le manque à gagner du 1/4 inférieur est de 45% par rapport au groupe du 1/4 supérieur.

L’intervalle vêlage-vêlage : IVV

L’intervalle vêlage-vêlage est le nombre de jours entre 2 vêlages : les résultats moyens ont tendance à se dégrader depuis plusieurs années avec une augmentation de +38 jours en 4 ans (ce qui représente un manque de 6 veaux pour un troupeau de 50 mères).

Les résultats du 1/4 supérieur se sont légèrement détériorés avec +20 jours.

En revanche les résultats du 1/4 inférieur se sont améliorés mais restent à un niveau très élevé avec plus de 110 jours d’écart avec le groupe du 1/4 supérieur.

Le taux de mortalité des veaux de 0 à 90 jours

La mortalité des veaux est très variable sur une exploitation d’une année sur l’autre en fonction des aléas climatiques et de la pression microbienne.

Au niveau du département, les résultats ont une plus grande stabilité ce qui permet de faire une observation plus fiable. Sur ce critère, on voit aussi que le quart supérieur qui a mis en place de vraies stratégies pour limiter la mortalité, connaît une vraie stabilité sur 5 ans. Le quart inférieur rencontre une très forte augmentation souvent dues à l’absence d’un plan sanitaire sur l’exploitation.

 

Productivité globale

L’élément de synthèse de la performance de la reproduction dans les élevages allaitants est la PRODUCTIVITE GLOBALE.

Ce critère de performance est, là aussi, très variable d’un groupe à l’autre notamment entre le 1/4 supérieur et le 1/4 inférieur. L’écart se creuse entre les 2 extrêmes car le 1/4 inférieur stagne depuis plusieurs années alors que le 1/4 supérieur voit sa productivité s’améliorer.

Cela s’explique surtout par une vraie stratégie d’exploitation dans le 1/4 supérieur où les éleveurs ont mis en place une politique d’élimination des vaches improductives. Le gain est double pour ce groupe car ils cumulent le gain des ventes ainsi que l’économie de soin d’animaux improductifs !

Tous ces résultats peuvent paraître difficiles à visualiser sur une exploitation car ce sont des résultats abstraits ; c’est pour cela qu’il est intéressant de les mettre en application sur une exploitation représentative du département des Hautes-Pyrénées.

Au vu des résultats départementaux, l’exploitation moyenne est de 35 vaches allaitantes.

Afin de mieux évaluer l’impact des résultats, il est comparé dans le schéma ci- dessous,  les résultats du 1/4 supérieur avec ceux du 1/4 inférieur pour faire apparaître la différence de production de veaux sur cette exploitation ; les résultats parlent à eux seuls !!

 

19 veaux d’écart sur une exploitation de taille moyenne, cela représente des marges de progrès énormes mais surtout un REVENU pour les exploitations des Hautes-Pyrénées qui en ont bien besoin….

Téléchargement

>>  Voir les résultats (site régional)

Formations en lien