Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les Fromagers Fermiers de Bigorre se structurent

Les Fromagers Fermiers de Bigorre se structurent

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis 2017, la Chambre d’agriculture anime un collectif de fromagers fermiers désireux de valoriser leur métier et de promouvoir la production fromagère fermière locale. 

Le savoir-faire reconnu des fromagers fermiers de Bigorre et la diversité des fromages façonnés sont une véritable richesse pour notre territoire, mais qui souffraient jusqu’alors d’un manque d’identité départementale.

 

 

L’idée de se regrouper et de créer un collectif s’est concrétisée en 2017 avec la création de l’association des Fromagers Fermiers de Bigorre, porte-parole des fromagers Hauts-Pyrénéens.

À pour objectifs de :

- Structurer la filière fromagère fermière à partir d’une réflexion collective sur les actions à conduire pour améliorer le quotidien des producteurs et rechercher de nouveaux adhérents,
- Défendre les produits, le savoir-faire et le territoire, notamment par la recherche d’optimisation de la qualité et l’engagement des producteurs sur leurs pratiques au travers d’une charte,
- Communiquer auprès des consommateurs afin de promouvoir les produits et échanger sur le métier. 

Les démarches pour structurer la filière :

- Recherche d’accompagnements techniques, 
- Organisation de formations, de voyages d’étude à la rencontre de collectifs fromagers du Béarn et Pays Basque, 
- Signature de partenariats pour la réalisation d’achats groupés 
- Valorisation de la production à l’occasion de salons agricoles et concours de fromage.

Le Département des Hautes-Pyrénées, la Région Occitanie et l’Etat soutiennent ce projet depuis le début et donnent les moyens au collectif de se structurer et d’innover.

L’association compte aujourd’hui 40 adhérents répartis sur l’ensemble du territoire et souhaite se projeter dans la création d’une identité collective qualitative de type marque locale pour aider à la reconnaissance de la production fromagère fermière départementale, se différencier de la concurrence et s’assurer de prix de vente suffisamment rémunérateurs pour les producteurs. 

Philippe Lanne, animateur à la Chambre d’agriculture qui accompagne le collectif dans sa structuration rappelle les enjeux de ce projet de recherche d’optimisation de la valeur ajoutée pour attirer les jeunes dans des projets d’installation, mieux communiquer sur le métier et s’inscrire dans les dynamiques de développement agricole au cœur des territoires.